COVID 19 : Migrants et réfugiés en Europe, eux aussi, les grands laissés-pour-compte !
21 april 2020

Le racisme nous étouffe ! | Tous les êtres humains ont le droit de vivre

Des manifestations contre les violences policières se tiennent dans plusieurs villes du monde entier malgré les restrictions sanitaires et sécuritaires.

Deux semaines après la mort de George Floyd, ces manifestations se veulent non seulement contre les violences policières, mais également contre le racisme, la xénophobie et les discriminations.

La Plateforme Euro-marocaine Migration Développement Démocratie (MDCD) soutient sans réserve ces révoltes citoyennes contre le racisme et les brutalités policières.

  • A la sortie d’une longue période où la seule réponse aux revendications légitimes pour la justice sociale a été le matraquage policier et le tout sécuritaire ;
  • A la sortie d’une longue période où les voix contestataires et les propositions alternatives au néolibéralisme sauvage ont été bâillonnées par la force ;
  • A la sortie d’un confinement mondial où les libertés collectives et individuelles ont été suspendues, 
  • Les franges racistes et fascistes des polices se sont données le droit de vie ou de mort sur des êtres humains !

L’idéologie raciste empêche des milliers de personnes de respirer aussi bien au sens propre qu’au sens figuré : la multiplication des contrôles de faciès, les centres de rétention, les expulsions, les mineurs non accompagnés, les barques de la mort, les politiques des visas, l’externalisationdes frontières etc… L’idéologie racisme nous étouffe !

Cet étouffement est une atteinte aux valeurs universelles, ces valeurs qui alimentent le vivre ensemble. Il porte un coup grave à la cohésion sociale et à la paix. Tous les gouvernements sont appelés à agir pour faire cesser les discours de haine et lutter contre toutes les atteintes racistes et xénophobes et tous les comportements discriminatoires. 

La Plateforme MDCD condamne fermement tous les assassinats racistes commis par la police à travers le Monde et présente ses sincères condoléances à la famille de Georges Floyd.

Elle joint sa voix à celle de tous les épris de justice à travers le Monde pour que ce genre de crime soit jugé de façon exemplaire et que les Etats mettent fin aux violences policières qui ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années. 

Elle continue son engagement pour un Monde juste et équitable, pour l’égalité des droits pour tous sans distinction de couleur de peau, de religion, de sexe ou d’origine.

Fait à Amsterdam le 8 juin 2020